Le Cercle de Mylady

La Domination, la soumission : Un Art de Vivre
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le marquage au fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maitresse Alexandra



Nombre de messages : 90
Age : 61
Localisation : au pied des volcans
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Lun 3 Sep 2012 - 17:46


Bonjour Berny.



Je te remercie pour cet éclaircissement ce n’est pas parce que je ne suis pas adepte, que je porte un jugement . j’ai simplement exprimé mon sentiment et ma perception de la pratique.
Mais cela reste l’idéologie de tout un chacun
Je vois qu’avec ta Maîtresse, vous vivez un amour sans pareil et suis très heureuse pour vous et vous adressent tous mes vœux de bonheurs et de longévité Lady Gabrielle à beaucoup de chance d’être aimé comme ça.
Cordiale sympathie.
Maîtresse Alexandra


Revenir en haut Aller en bas
berny



Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Pays de Gex
Date d'inscription : 01/10/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Le marquage au fer .   Dim 2 Sep 2012 - 11:24

Bonjour NOBLES DAMES ,salut les copains .

Bonjour Maîtresse Alexandra .

Je Vous remercie pour votre réponse ainsi que pour vos souhaits .

Le marquage est l'un des vecteurs de notre amour . Il est aussi un objet de fierté entre Lady Gabrielle et moi . Pour Elle : la fierté de savoir que sa marque de possession est gravée dans la chair de son homme , de son soumis . Et pour moi la fierté d'avoir subi cela par la Femme que j'aime et d'en garder à jamais la preuve .

La chance que Vous me souhaitez et dont je Vous remercie , j'en mesure chaque jour l'importance . Je ne bénirai jamais assez le jour où nous nous sommes rencontré , Lady Gabrielle et moi . La chance ne se situe pas uniquement dans le marquage , elle se situe dans la réunion par le hasard de ces deux êtres que nous sommes .

Oh , bien sûr , il nous arrive d'être en désaccord , ne nous leurrons pas , mais dans quatre vingt dix pour cent des cas nous pensons de la même façon . Que se soit dans le BDSM ou dans notre vie vanille .

Mes respects Maîtresse Alexandra .

berny

PS : Que personne ne voit dans mes réponses une quelconque agressivité . Je souhaite seulement faire entrevoir notre façon de penser et notre sentiment sur le marquage qui n'est qu'une composante de notre amour .
Revenir en haut Aller en bas
Maitresse Alexandra



Nombre de messages : 90
Age : 61
Localisation : au pied des volcans
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Jeu 23 Aoû 2012 - 9:34

berny a écrit:
Bonjour Nobles Dames , salut les copains . Mercredi 15 août 2012

Je viens de relire cette rubrique consacrée au marquage au fer . Etant l'un des principaux concernés vos témoignages m'ont interpelés . Entre les réprobations , les condamnations sans appel , les avertissements médicaux , les allégations sur la durée de la marque et la durée de la relation du marqué et de la marqueuse je me devais de réagir .

Tout d'abord Lady Gabrielle et moi vous remercions pour ces commentaires . Chacun d'entre vous a exprimé ses sentiments sur ce sujet et , chacun d'entre vous a raison . Soyez rassurés , il n'est pas question pour nous de faire l'apologie de cet acte et de l'édifier en dogme du BDSM .


Bonjour à tous.


Il me semble que ta maîtresse et toi-même êtes majeur et vaccinés et êtes également les seules décisionnaires de vos désirs et souhaits
Si le marquage au fer rouge est le vecteur de votre amour, pourquoi pas .
Je te souhaite bonne chance pour cette partie de plaisir.
Maîtresse Alexandra.




Lady Gabrielle et moi nous sommes rencontrés grâce au BDSM et sommes tombés amoureux l'un de l'autre . Nous voulions nous donner une preuve de cet amour BDSM qui serait aussi présent dans notre vie vanille au même titre que les cadeaux tels que bijoux , fleurs , bouteilles de grand cru . Nous voulions un acte fort et hautement symbolique .

Le marquage au fer s'est imposé à nous . Oui il peut paraître barbare , dangereux , effrayant et croyez moi nous l'avons perçu comme tel . C'est justement ce côté transgressif ( permettez moi ce néologisme )qui nous l'a fait adopter .

Imaginez la préparation psychologique qui nous a été nécessaire .Imaginez l'état d'esprit qui a été le notre durant de long mois ainsi que notre anxiété , vous savez cette anxiété transcendante , qui va crescendo à l'approche de l'instant crucial . Cette anxiété qui accompagne toutes les """ premières fois """ .

Un autre aspect a été abordé : la fin de notre relation et le caractère indélébile de la marque . J'ai , naturellement, longuement réfléchi à cela et j'ai offert ce risque à Lady Gabrielle . Si cette fin survenait l'indélébilité de la marque ferait figure de douce brise d'été face à l'ouragan que serait cette séparation .

Si Lady Gabrielle exprimait , à nouveau , le désir de me marquer , je ne lui opposerai aucun refus . ( dans cette fin de phrase j'utilise le futur et non le conditionnel tant je désir que cela arrive ) .

Lady Gabrielle et moi vous souhaitons à TOUTES et à tous un très bon mois d'août 2012 que vous soyez pour ou contre ou sans opinion , le marquage au fer .

berny
Revenir en haut Aller en bas
berny



Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Pays de Gex
Date d'inscription : 01/10/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Le marquage au fer .   Ven 17 Aoû 2012 - 16:58

Bonjour Nobles Dames ,salut les copains .

Bonjour Herrin Hanaé . C'est un réel plaisir de Vous retrouver ici après tout ce temps . Lady Gabrielle et moi Vous remercions pour votre post que je qualifierai de dithyrambique .

Vous avez raison de souligner que cette acte ne devrait s'accomplir qu'entre des personnes qui éprouvent de grands sentiments l'une envers l'autre . Et surtout , après mures réflexions .

Lady Gabrielle Vous envoie ses amitiés . Nous aussi avons dû arrêter temporairement nos rencontres BDSM pour cause de rénovation de maison et déménagement . Maintenant nous sommes installés et nous espérons Vous revoir bientôt .

Mes Hommages Herrin Hanaé .

Bonne journée à TOUTES et à tous .

berny
Revenir en haut Aller en bas
Herrin Hanaé



Nombre de messages : 76
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 28/12/2009

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Jeu 16 Aoû 2012 - 19:38

De retour après un long temps de "nomadisme immobilier" involontaire et le "décès" de mes deux pc fixe et portable, je tombe sur cette rubrique et le post de Berny.

Tout d'abord, Gabrielle et Berny, je vous transmets mon meilleur souvenir et toutes mes amitiés. Je ne vous ai pas du tout oubliés, j'avais juste quelques soucis d'"intendance" comme dit plus haut. Les choses sont rentrées dans l'ordre et c'est avec grand plaisir que je reprendrai nos échanges si vous le souhaitez.

Ceci étant, si j'interviens sur ce thème, c'est que j'ai eu la chance d'assister au marquage de Berny. Je dis bien "chance" car, l'intensité de l'amour qui passait dans le regard tant de Gabrielle que de Berny en ce moment si fort, touchait au sublime.

Le temps était comme suspendu, toutes les personnes présentes retenaient leur souffle.

Berny n'a pas bronché, à peine un frémissement de son fessier a-t-il marqué la brûlure qui l'envahissait.

Un instant "magique" dans un lieu qui ne l'était pas moins, le donjon de Doc Farrel en Loir et Cher.

Toutes les précautions avaient été prises, et les soins "post-opératoires" assurés par Gabrielle dont c'est le métier.

Bien sûr, c'est la force de leur amour partagé qui a fait la beauté de cette "cérémonie" et je comprends que d'autres marquages, fait uniquement pour le bon vouloir d'une Domina qui n'éprouve aucun sentiment, puissent être plus sujet à caution.

Il faut l'avoir vécu cela pour pouvoir en parler, j'ai la chance (oui j'insiste) d'avoir pu assister à ce don absolu de lui par Berny à son Aimée et donc, en vérité je vous le dis, quand les choses sont faites ainsi, il n'y a qu'à s'incliner et admirer la forte d'un tel sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
berny



Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Pays de Gex
Date d'inscription : 01/10/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Marquage au fer .   Mer 15 Aoû 2012 - 14:11

Bonjour Nobles Dames , salut les copains . Mercredi 15 août 2012

Je viens de relire cette rubrique consacrée au marquage au fer . Etant l'un des principaux concernés vos témoignages m'ont interpelés . Entre les réprobations , les condamnations sans appel , les avertissements médicaux , les allégations sur la durée de la marque et la durée de la relation du marqué et de la marqueuse je me devais de réagir .

Tout d'abord Lady Gabrielle et moi vous remercions pour ces commentaires . Chacun d'entre vous a exprimé ses sentiments sur ce sujet et , chacun d'entre vous a raison . Soyez rassurés , il n'est pas question pour nous de faire l'apologie de cet acte et de l'édifier en dogme du BDSM .

Lady Gabrielle et moi nous sommes rencontrés grâce au BDSM et sommes tombés amoureux l'un de l'autre . Nous voulions nous donner une preuve de cet amour BDSM qui serait aussi présent dans notre vie vanille au même titre que les cadeaux tels que bijoux , fleurs , bouteilles de grand cru . Nous voulions un acte fort et hautement symbolique .

Le marquage au fer s'est imposé à nous . Oui il peut paraître barbare , dangereux , effrayant et croyez moi nous l'avons perçu comme tel . C'est justement ce côté transgressif ( permettez moi ce néologisme )qui nous l'a fait adopter .

Imaginez la préparation psychologique qui nous a été nécessaire .Imaginez l'état d'esprit qui a été le notre durant de long mois ainsi que notre anxiété , vous savez cette anxiété transcendante , qui va crescendo à l'approche de l'instant crucial . Cette anxiété qui accompagne toutes les """ premières fois """ .

Un autre aspect a été abordé : la fin de notre relation et le caractère indélébile de la marque . J'ai , naturellement, longuement réfléchi à cela et j'ai offert ce risque à Lady Gabrielle . Si cette fin survenait l'indélébilité de la marque ferait figure de douce brise d'été face à l'ouragan que serait cette séparation .

Si Lady Gabrielle exprimait , à nouveau , le désir de me marquer , je ne lui opposerai aucun refus . ( dans cette fin de phrase j'utilise le futur et non le conditionnel tant je désir que cela arrive ) .

Lady Gabrielle et moi vous souhaitons à TOUTES et à tous un très bon mois d'août 2012 que vous soyez pour ou contre ou sans opinion , le marquage au fer .

berny
Revenir en haut Aller en bas
soumis_essonne



Nombre de messages : 15
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Mer 13 Juin 2012 - 18:41

Mylady a écrit:
Tous les membres étaient conscients du danger et ont réprouvé cette pratique

Tu peux être rassuré
Mylady

Merci Madame, maintenant chacun est libre, mais une reflexion s'impose en toute chose
humblement
Revenir en haut Aller en bas
Mylady
Admin


Nombre de messages : 818
Age : 67
Localisation : ALSACE LORRAINE
Date d'inscription : 07/11/2007

LA COUR
LA COUR: My Lady Présidente de la Cour

MessageSujet: Aucune inquiétude   Mer 13 Juin 2012 - 18:09

Tous les membres étaient conscients du danger et ont réprouvé cette pratique

Tu peux être rassuré
Mylady
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cercle-mylady.com
soumis_essonne



Nombre de messages : 15
Age : 48
Localisation : paris
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: marquage au fer   Mer 13 Juin 2012 - 17:48

Bonsoir, je voulais juste attirer votre attention sur cette pratique que je réprouve personnellement.

Je travaille en milieu médical et il me semble important de préciser certaines choses dans cette pratique.

La peau est la première défense de notre organisme face aux bactéries et aux virus, entre autre.

Si la brûlure ne concerne que l'épiderme, la première couche de la peau, elle donnera forcément douleur et des cloques s'ensuivront, risque d'infections, mais relativement superficielles.

Si on laisse un fer rouge 10 secondes comme je l'ai lu ici, la brûlure sera nettement plus profonde, touchant certainenment le derme voire l'hypoderme, soit une brûlure de 2 eme ou de 3 eme degré, ces brûlures sont irréversibles et peuvent notammment toucher soit un nerf soit un tendon ou un ligament de façon définitive selon l'endroit choisi.

La peau de l'homme est en tout point différente des animaux que l'on marque de cette façon, du à leur épaisse couche de graisse (vache, taurreau etc...)

Avant de pratiquer ceci, reflechissez s'il vous plait aux conséquences, celà pourrait nous eviter de vous rencontrer au bloc opératoire, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mylady
Admin


Nombre de messages : 818
Age : 67
Localisation : ALSACE LORRAINE
Date d'inscription : 07/11/2007

LA COUR
LA COUR: My Lady Présidente de la Cour

MessageSujet: erreur de rubrique   Mer 23 Mai 2012 - 19:59

Bonjour

Voudrais-tu remettre ton sujet dans la rubrique sous le chat "SUJETS A DEBATTRE LE MERCREDI SOIR"
Merci

Mylady
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cercle-mylady.com
Maitresse Alexandra



Nombre de messages : 90
Age : 61
Localisation : au pied des volcans
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Mer 23 Mai 2012 - 19:23

Bonsoir à toutes et tous.


Puisque le marquage du soumis est de nouveau d’actualité.
Je me permets, de donner mon opinion sur le marquage aux fers, je désapprouve cette pratique, que je trouve primitive et barbare, .les hommes ne sont pas des animaux que l’on marque Au fer rouge à l’estampille de son propriétaire, c’est rabattre l’être humain au même rang que l’animal, il n’est pas nécessaire d’employer ses méthodes archaïques en signe d’appartenance ; .l’appartenance est la crédibilité dont, l’acceptation de la soumission ; à sa maîtresse mais essentiellement la sincérité.
En ce, qui me concerne mon soumis, porte le collier uniquement pendent les séances D/S
D’un commun accord et en signe de son appartenance et aussi de notre amour , avec mon consentement, il s'est fait poser un Prince Albert
Suivant mes humeurs, il porte également une cage de chasteté. Dont il a été demandeur.
Maîtresse Alexandra.



Revenir en haut Aller en bas
neoo



Nombre de messages : 19
Age : 52
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 01/05/2012

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Marquage au fer   Sam 19 Mai 2012 - 14:27

je trouve ce sujet tout a fait passionnant.

Le marquage au fer rouge est tout aussi symbolique que le port du collier bien qu'effectivement bien plus redoutable.
Preuve d'un engagement profond puisque on ne pourra s'en défaire comme on pourrait le faire avec un collier.

Ceci dit le marquage au fer est certainement irrémédiable et très puissant dans sa symbolique. Il doit je le penses être très réfléchi par les deux parties, en toutes connaissance de causes, par les deux parties.

Outre la douleur que cela induit pour le soumis...et vous Maîtresse ?...l'engagement est très profond.

Il existe une alternative toute aussi intéressante, le tatouage...

Le marquage, le tatouage, le collier, en oublis-je ? sont des marques d'appartenance qui sont fortes.

votre humble neeo
Revenir en haut Aller en bas
Maîtresse Némésis



Nombre de messages : 3
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Mar 7 Fév 2012 - 13:39

Bonjour

Je me permets de relancer ce sujet car je suis très intéressée.

J'ai fait réaliser un fer de marquage par Marc Sainteul de Corpus Delicti, cela fait près de 3 ans que je l'ai en ma possession, il est magnifique.

C'est vrai qu'il y a une réelle préparation physique et psychologique à faire avant de se lancer et de passer à l'acte.
Aujourd'hui nous sommes prêts tous les deux à nous lancer pour réaliser cet acte dont le sens est profond. Il ne nous reste plus qu'à décider de la date pour le courant de cette année 2012.

J'ai quelques renseignements à demander aux personnes l'ayant déjà pratiqué, subi,
- en quoi ont consisté les soins post marquage? leur durée?
- combien de temps a mis la cicatrisation? (bien que je sache que cela varie d'un individu à un autre, cela me donnera une vague idée...)
- à quel moment c'est devenu beau à regarder?

Merci de votre participation

Maîtresse Némésis
Revenir en haut Aller en bas
blousegrise



Nombre de messages : 10
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Marquage au fer   Jeu 30 Juin 2011 - 6:09

Bonjour Maitresses,
Cela fait un moment, que je suis sur le sujet.
Tout ce que j'ai lu, et vu comme photos, me donne envie, de me faire marquer!.
Et je crois, que je passerai a l'acte, apres mes reflexions.
Une marque pour la vie, doit etre un delice?.
Revenir en haut Aller en bas
duserail



Nombre de messages : 8
Age : 67
Localisation : Thann
Date d'inscription : 21/10/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Dim 14 Nov 2010 - 12:40

Bonjour à tous, mes respects à genoux aux Divines Femmes du Cercle.
Juste quelques mots en complèment à tout ce qui a été dit à propos du marquage au fer rouge. Comme tous mes amis à genoux, j'ai souvent imaginé, souhaité offrir cette marque de mon appartenance à Une Femme. OWK produisait (plus maintenant sans doute, puisqu'il est question de sa disparition) des fers pour quasiment toutes les lettres de l'alphabet, mais pas de sigles.

Alors quelles infos peuvent-elles être utiles encore? En vrac. Le temps d'application du fer doit approcher cinq secondes pour que la marque soit nette et définitive. Le sujet doit être immobilisé très soigneusement, car les complications ultérieures et une mauvaise qualité de la marque sont favorisées par une application qui ne serait pas constante et homogène. Thorax et épaules ne doivent pas pouvoir se soulever, le bassin en doit pas être en mesure de tourner, même insensiblement. Les liens doivent immobiliser totalement épaules, thorax, ceinture pelvienne, genoux et chevilles. La douleur est terrible semble-t-il, un peu décalée par rapport au premier contact, douleur que nous tous pouvons difficilement imaginer, car les brûlures que nous avons éventuellement connues accidentellement obéirent à un temps de contact de quelques secondes, en général.

Dans la conception du fer, il faut éviter les courbes fermées ou presque, comme les "o". La peau ne peut être en effet qu'arrachée au centre et la marque risque de ne pas répondre aux attentes de la Maîtresse. Reste surtout le risque de complications lors de la phase de cicatrisation, avec surtout le risque infectieux. C'est une surveillance régulière qui évitera les catastrophes. Par conséquent, il faut surtout insister je crois pour déconseiller la pratique aux couples D/s qui sont en contact très espacé.

Enfin, une des bonnes références pour obtenir les réponses fiables à toutes les questions qu'on peut se poser à ce propos, est le contact avec un dominateur de Genève (Trevor) qui connaît parfaitement la technique de marquage au fer et qui accepte de s'occuper des contacts assurant un "safer BDSM". Il suffit de taper son nom pour accéder à son site, avant de solliciter ses conseils.

Je sais par exemple qu'il avait conseillé entre autres choses, à la Femme qui avait envisagé de me marquer (finalement cela ne s'est pas fait, car mes liens familiaux nous en ont dissuadés), de s'habituer au geste de l'application du fer rouge en le pratiquant souvent sur un morceau de cuir épais. Il déconseillait de passer à l'acte avant que ces essais produisent une belle marque à force de régularité de l'appui et en ayant trouvé la bonne pression à appliquer. Egalement ne pas risquer de retirer le fer trop vite ou de l'appliquer trop longtemps, dans le feu de l'action et de l'émotion.

Voilà la contribution que je peux apporter au sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Maitresse Malicia



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/11/2010

LA COUR
LA COUR: dfdsfsf

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Lun 8 Nov 2010 - 16:29

_


Dernière édition par Maitresse Malicia le Mer 14 Nov 2012 - 14:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
berny



Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Pays de Gex
Date d'inscription : 01/10/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Le marquage au fer    Lun 8 Nov 2010 - 11:23

Me re voilà

Moi aussi j'étais horrifié par le marquage au fer . La première fois où j'ai vu cette pratique remonte à mon enfance . C'était dans une bande dessinée "" Barbe rousse "" ( souvenez vous Pilote , Astérix ,) Eric son fils était marqué au fer avant de partir aux galères . Puis Jean Gabin alias Jean Valjean dans ""Les Misérables"" qui se brule lui même . Il y eut d'autres scènes de films ou de passages de livres qui m'ont marqué .J'étais fasciné .

Voilà l'origine de ma proposition à ma Maîtresse . Le cheminement mental a été long pour y arriver . Ma motivation première était "" le don de soi "" à une Personne bien précise . S'est ajouté à cela d'autres sentiments et évènements : amour , envie de vivre ce que je suis , séparation , ne plus perdre de temps , être vrai , accorder mes prétentions avec mes actes , aller au bout de mes choix . . .

La douleur n'a pas été si terrible que ce que l'on peut penser . Entre le moment où Maîtresse Gabrielle avait décidé de me marquer et le jour de la cérémonie , il s'est écoulé environ une année . Nous avons beaucoup parlé de cet acte . J'étais donc particulièrement bien préparé psychologiquement . Cela n'empêche pas ,cependant , l'appréhension , notamment durant les dernières heures avant l'instant crucial . J'ai été marqué deux fois , la première fois j'avais bougé , en raison de la peur , du stress , du manque d'assurance de Maîtresse peut être ( ça ne doit pas être évident de tenir le fer rouge et de l'appliquer sur un être vivant ).
La deuxième fois ,chez Maître Farrell nous étions mieux préparés . Maîtresse m'avait demandé de ne pas bouger ni crier ni gémir . Inutile de dire que j'ai dû faire appel à toute ma volonté pour lui donner satisfaction . Grâce à la volonté et à la détermination on peut TOUT .
La douleur que l'on ressent alors n'est pas la même que celle ressenti lors d'une brûlure involontaire . Et je sais de quoi il est question : je me suis brûlé très souvent au cours de ma carrière professionnelle ( chef de cuisine )
Là , elle est admise , souhaitée , offerte !!! La différence est fondamentale .
La présence du public m'a également beaucoup aidé , je ne voulais pas faillir devant l'assistance . Je m'en étais refusé le droit .

Je terminerai en remerciant Maîtresse Gabrielle , cette marque est la sienne , la mienne . c'est pour ELLE que j'ai subi cette douleur , par ELLE je suis fier de cet acte .


berny






Revenir en haut Aller en bas
berny



Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Pays de Gex
Date d'inscription : 01/10/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: lLe marquage au fer . . .   Dim 7 Nov 2010 - 11:15


Bonjour NOBLES DAMES , gentils damoiseaux et beaux messieurs en mains .

Je viens apporter mon témoignage sur le marquage au fer qui ne vaut que par ma vérité et ma réalité . En aucun cas je ne prétends que cela est LA vérité universelle . Ce n'est qu'une histoire vécue entre Maîtresse Gabrielle et moi . Mais quelle HISTOIRE . . . Il est certain que chaque couple D/s vivra cette aventure différemment .

Tout d'abord nous sommes , Maîtresse et moi des êtres humains , ce qui régit notre union (libre en l'occurrence pour l'instant) c'est l'amour . Ensuite nous sommes Dominatrice et soumis . Nous vivons comme tous les couples amoureux , des moments extraordinaires , d'autres qui le sont moins .Comme tout le monde .

Quand je dis (union libre ) Ce n'est pas exact , je me sens lié à Maîtresse , par l'amour mais aussi par quelque chose de plus , qui n'appartient qu'à nous autres , les gens du BDSM . Quelque chose que les profanes ne comprennent pas .
Les Dominatrices exigent plus de l'homme qu'ELLES aiment , les soumis donnent plus à CELLE qu'ils aiment .

Cocteau disait "" Il n'y a pas d'amour ,il n'y a que des preuves d'amour """ . Je ne suis pas d'accord avec ça : il y a les deux .
Quand on aime quelqu'un on veut le lui prouver .

C'est ce que j'ai voulu faire en même temps que faire mentir la désillusion contenue dans cette citation .

Un jour Maîtresse Gabrielle m'a posé la question : < Que serais tu prêt à faire pour me prouver ta soumission > Je n'ai pas répondu , je ne savais pas . Nous étions au début de notre relation . ELLE m'a laissé du temps pour Lui apporter ma réponse .
ELLE souhaitait me faire tatouer , cela ne nous semblait pas assez fort .

Bientôt , l'idée du marquage au fer s'imposa dans mon esprit . En effet , quelle preuve d'amour est plus forte ? plus symbolique ? plus significative ?

Quand j'ai proposé cela à Maîtresse , ELLE fut horrifiée , puis séduite . Mais cela ne s'est pas fait en un jour . Il a fallut des mois de préparation psychologique .


Nous devons sortir , je vous conterai la suite de cet évènement plus tard . Patience patience . . .
Revenir en haut Aller en bas
Lady Flad



Nombre de messages : 164
Age : 58
Localisation : entre Poitiers et Limoges
Date d'inscription : 01/11/2009

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Sam 6 Nov 2010 - 21:10

Merci Madame M d'avoir mis ce lien avec Marc Sainteul de Corpus Delicti .

J'ai rédigé ce texte sur le marquage de mon O en 2009 ( je l'ai marqué en mars 2009 ) et j'ai accepté avec plaisir que Marc publie ce texte sur son site .

En brève réponse , oui , c est un acte EXTREME et très douloureux , voire dangereux si la pratique n'est pas correctement maitrisée .

Gabrielle et moi partageons des émotions d'une intensité incroyable , en ayant vécu cet acte .

Mais quel don de soumission absolue , d'amour partagé et de confiance totale .
Revenir en haut Aller en bas
Maîtresse Lia
Modérateur


Nombre de messages : 231
Age : 71
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 12/11/2007

LA COUR
LA COUR: Avocate de la défense

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Sam 6 Nov 2010 - 20:53

très beau, ça donne vraiment envie..
Revenir en haut Aller en bas
Maîtresse Gabrielle



Nombre de messages : 16
Age : 57
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Sam 6 Nov 2010 - 19:00

Merci Madame M


Effectivement un très beau site . du raffinement de tous ordres dans le fer et le feu.

Maîtresse Gabrielle
Revenir en haut Aller en bas
Madame M



Nombre de messages : 46
Age : 53
Localisation : Pyrénées Orientales
Date d'inscription : 28/06/2009

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Lun 1 Nov 2010 - 17:39

Comment résister : http://corpusornamentum.canalblog.com/archives/fers_de_marquage/index.html

Madame M
Revenir en haut Aller en bas
Maîtresse Gabrielle



Nombre de messages : 16
Age : 57
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: la douleur et le marquage au fer    Ven 8 Oct 2010 - 23:44

bonsoir à TOUTES et à tous .
Voici mon ressenti sur le marquage de mon soumis berny . La douleur est un thème qui me tient à coeur .
La douleur et le marquage au fer rouge.
Je suis une personne travaillant dans le milieu médical. Je suis également une Dominatrice d'où le paradoxe entre l'idée de calmer la douleur professionnellement et de l'infliger pour le plaisir.
(le mien et celui de la personne que je domine).
Dans tous les cas, je ressent un immense plaisir.
Comme soignante, j'éprouve une grande satisfaction de voir les patients qui me sont confiés, éprouver du soulagement à la suite des soins que je leur prodigue. Il en est de même quand je domine mon soumis, quand je lui administre « les douleurs qu'il aime ».

Douleur : sensation pénible, désagréable ressentie dans une partie du corps : sens premier.
Pour moi soignante , une seule et unique définition : Une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire présent ou potentiel, ou décrite en termes d'un tel dommage.
J'exerce ainsi ma profession dans le respect de la vie et de la personne humaine. Je respecte la dignité et l'intimité du patient et de sa famille. Ce qui implique que je dois reconnaître la personne et sa souffrance dans le respect de la vie.
Il y a aussi bien d'autres définitions de la douleur , moi j'en rajouterai une : sensation agréable et transcendante ressentie par certains êtres humains dans différentes parties du corps. Cette sensibilité que l'on ressent permet d'éprouver du plaisir. C'est la douleur en tant qu'objet de plaisir.

Celui ou celle qui subit la douleur a besoin de l'exprimer par des cris, des pleurs, des gémissements ou mêmes des rires. Cela constitue une décharge émotionnelle qui soulage le corps humain. C'est une nécessité d'exprimer l'émotion créée par la douleur . Le fait de pleurer crier ou autre , calme et apaise. Cela permet l'intégration de la douleur par le corps et la rend supportable .

Dans le cas des masochistes comme le sont la plupart des soumis, y compris le mien , la douleur est souhaitée admise, intégrée à leur mental, recherchée. Elle leur est indispensable. ATTENTION dans la limite de leur douleur et de leur préférence en cette matière. Mais toutes les Dominatrices de qualité savent cela. Cependant, nous les Dominantes savons toutes que les limites de nos soumis sont faites pour être dépassées; et nous les dépassons allègrement avec le consentement de nos soumis.
Il suffit pour obtenir ce consentement de leur laisser le choix « FRANCHIR CETTE FRONTIERE OU PAS ? ». Dans la majorité des cas , ce consentement nous est acquis, sinon au moment même ,du moins quelques temps plus tard. Car les soumis ont à coeur d'offrir ce « DON DE SOI » à leur Dominatrice . Ils ne subissent pas uniquement de manière égoïste.

Le Marquage au fer rouge de mon soumis berny nous a demandé des mois de préparation psychologique. A l'origine , je voulais qu'il porte un tatouage mais cela ne nous convenait pas vraiment .
Berny souhaitait quelque chose de plus définitif . Il pensait déjà au fer rouge tout en le redoutant. L'idée m'a séduite et franchement , MESDAMES, quel cadeau de la part de l'homme qui vous aime . J'ai rapidement accepté. Il a fallut faire fabriquer le fer et organiser la cérémonie. Cela a demandé du temps et de la persévérance. Le jour du marquage arriva , néanmoins lors de cette fête, berny a bougé au moment du contact du fer et gémit. Je n'avais pas appuyé ni gardé le contact avec la chaire de berny suffisamment longtemps. Ma marque s'est estompé en quelques mois.

Lors de la cérémonie du renouvellement de son serment d'allégeance, le 12 JUIN 2010, chez Maître FARELL, je ne voulais pas qu'il bouge, ni qu'il crie ou gémisse. Je voulais qu'il soit fort , de cette force intérieure que les hommes savent éprouver et offrir quand ils sont amoureux.
Je voulais que cette douleur que je lui infligeais soit sienne, soit nôtre, qu'elle soit son amie , de par l'amour que nous éprouvons l'un pour l'autre. Je voulais que MA marque soit indélébile. J'ai donc appuyé et prolongé le contact du fer rouge sur la peau de berny.

Il a fallut 4 semaines de soins avant de laisser la brûlure à l'air libre. A chaque changement de pansement , berny me demandait de lui appliquer de l'alcool. (son côté maso) .Sa manière à lui de prolonger cet instant.

Durant le jours qui ont suivi, nous avons beaucoup parlé. Berny a analysé ce qui l'avait fait, pour me donner satisfaction .
Il a fait appel à sa force mentale , d'auto persuasion, d'auto hypnose.
Il s'est aidé de son stress qui a accéléré les battements cardiaques et de sa respiration, en profitant pour forcer le rythme de celle ci. Chacun sait que la respiration joue un rôle primordial dans le contrôle des émotions et des réactions physiques.

La présence du public, dont certaines et certains d'entre vous faisaient parti était influant aussi. Il ne voulait pas faillir devant vous.

Je terminerai en remerciant mon soumis pour l'offrande de son corps et de son âme.

Maîtresse Gabrielle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Mar 21 Sep 2010 - 12:17

Christian 67 a écrit:


C'est toujours un plaisir de vous lire. Vous avez raison, je suis un peu porté sur la cage, mais que

voulez-vous, chacun sa folie...

En toute honnêteté, le marquage au fer me ferais peur... Et vous, seriez-vous prèt à affronter un tel

moment?...

Christian 67.

Cher Christian,

Je suis heureux de découvrir votre ouverture d'esprit car bien entendu mes petite canaillerie a votre égard sont joueuses sur une base de vrai...

Mais si nous n'avions pas toutes et tous cette petite graine de folie qui nous fait battre le coeur plus fort nous ne serions pas ici...

Pour ma part je ne peux réalistement en l'état actuel envisager un marquage ... Certes je trouve l'idée très belle mais elle reste idée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Christian 67



Nombre de messages : 86
Age : 59
Localisation : 20 km au nord de Strasbourg
Date d'inscription : 12/08/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Mar 21 Sep 2010 - 11:53

dannc a écrit:
Sujet brulant s'il en est! je note au passage l'amour profond que notre ami Christian voue a sa cage (puisse elle ne jamais te quitter!) Twisted Evil

Néanmoins, même si pas nécessaire l'idée n'en est pas moins frémissante, sans particulièrement vouloir la concrétiser, d'une marque pour une Maitresse Amour, compagne, épouse, propriétaire.

Mais pour ce geste bien plus encore!!

Une belle idée à manipuler avec des gants d'amiantes....

Bonjour Maîtresse (s), Maître (s), soumise (s) et soumis.

Bonjour Dannc.

C'est toujours un plaisir de vous lire. Vous avez raison, je suis un peu porté sur la cage, mais que

voulez-vous, chacun sa folie...

En toute honnêteté, le marquage au fer me ferais peur... Et vous, seriez-vous prèt à affronter un tel

moment?...

Christian 67.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le marquage au fer   Aujourd'hui à 16:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Le marquage au fer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marquage d’un voilier par le CEPPOL avec le soutien d’un hélicoptère Caiman de la Marine nationale
» marquage urinaire
» Les oeufs : guide du consommateur
» type de fusil
» Le Scrabble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle de Mylady ::  ::  :: -
Sauter vers: