Le Cercle de Mylady

La Domination, la soumission : Un Art de Vivre
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Humiliation en public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frando11



Nombre de messages: 7
Age: 57
Localisation: Nord Pas de Calais
Date d'inscription: 30/10/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Sam 31 Déc - 19:31

gertrude31 a écrit:
A LA CASSEROLE MON AMI, AVEC DEUS DOMIES PERVERSES C4EST CE QUI PEUT T'ARRIVER DE MIEUX. BONNE DDECOUVERTE 2012 BONNES FETES

Je pense qu'elles concoctent à deux de m'emmener dans un sauna mixte pour me faire baiser, le plan plus hard étant celui de la prostitution.
Elles veulent m'orienter vers tendance homo.

Bonnes fêtes aussi.
Revenir en haut Aller en bas
gertrude31



Nombre de messages: 33
Age: 70
Localisation: toulouse 31
Date d'inscription: 22/06/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Sam 31 Déc - 19:14

A LA CASSEROLE MON AMI, AVEC DEUS DOMIES PERVERSES C4EST CE QUI PEUT T'ARRIVER DE MIEUX. BONNE DDECOUVERTE 2012 BONNES FETES
Revenir en haut Aller en bas
frando11



Nombre de messages: 7
Age: 57
Localisation: Nord Pas de Calais
Date d'inscription: 30/10/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Mer 28 Déc - 23:50

Merci de votre message. Passer à quoi à votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
gertrude31



Nombre de messages: 33
Age: 70
Localisation: toulouse 31
Date d'inscription: 22/06/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Mer 28 Déc - 23:05

Je pense que tu vas y passer..bon courage si tu n'aimes pas cela
Revenir en haut Aller en bas
frando11



Nombre de messages: 7
Age: 57
Localisation: Nord Pas de Calais
Date d'inscription: 30/10/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Mer 28 Déc - 10:31

Je suis devenu soumis en fréquentant un club SM sur Paris (gouters du divin marquis). Au début je me croyais dominateur et puis une maitresse me prit en charge m'avouant qu'elle souhaitait faire de moi un soumis.
Voici comment elle s'y prit.
Elle critiqua d'abord mes tenues et me donna des ordres pour en changer.
Je dois maintenant m'y rendre en "tenue de gladiateur", c'est à dire avec des laniéres sur le thoras et en string trés mini, ne permettant en aucune maniére la moindre érection.
Si celle ci survient, elle est immédiatement dénoncée au public présent.
Je suis traité en public, de "petite soumis", "trainée", "petite soumis".
Cela fait rire l'assistance.
Ensuite ma maitresse m'a exhibé sur la croix de st andré, nu, avec ordres de bander ou débander selon ses volontés, la sanction étant des tapettes sur les testicules. J'y suis trés sensible et j'en viens à me contorsionner lorsque je suis attaché, contorsions parait il ridicules. Elles font rire en tout cas.
Vinrent ensuite les adorations des pieds.
La "vente" à une vente aux esclaves avec un interrogatoire humiliant en public.
Dans le cadre de l'adoration des pieds, elle prit la liberté de venir se frotter en public la vulve sur mon crane, en position de "priére à ses pieds". Cela a aussi un grand succés public.
Comme elle aime me préter, je suis devenu aussi le soumis d'une de ses amies.
Celle ci, plus jeune, me parait encore plus perverse.
Elle est adepte de gynarchie et posséde un soumis.
Je suis son soumis "number 2".
Son soumis n°1 qui y était réticent a appris à me sucer en public.
Lors de la derniére séance, je dus aussi l'enculer en public.
Voila où j'en suis.
Je ne sais qu'elle sera la derniére aventure.
Elles m'a dite, cette jeune perverse, qu'elle avait plein d'idées à mon sujet.

Qu'imaginez vous qu'elle puisse me demander maintenant? Et que feriez vous à sa place?
Revenir en haut Aller en bas
servus



Nombre de messages: 8
Age: 94
Localisation: Alsace
Date d'inscription: 23/08/2011

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Sam 19 Nov - 21:48

Voilà un sujet très intéressant mais le mieux reste la pratique qui reste réservée à quelques-un Smile. Les fantasmes sont une choses mais s'il ne doivent rester que des fantasmes cela en limite parfois l'intérêt. En ce qui me concerne je trouve qu'une situation comme l'achat de matériel (achat d'un assouplisseur dans un magasin d'équitation) ou l'essai de souliers pour Madame, ou un dîner au restaurant peuvent être des occasions de réflexions bien choisies.
Revenir en haut Aller en bas
zefira



Nombre de messages: 4
Age: 42
Localisation: france
Date d'inscription: 18/12/2010

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Sam 19 Nov - 13:53

Je domine essentiellement au sein de mon couple, l'humiliation en public est donc un peu différente.
Néanmoins,une petite humiliation en public ne fait pas de mal, mais il faut effectivement que cela reste dans la limite du respect du soumis.
Personnellement je ne supporte pas l’humiliation gratuite ou par méchanceté, je trouve cela indigne d’une maitresse…
Pour ma part, j’aime se genre d’humiliation, ou devrais je dire de remise en situation, car le mot humiliation est un peu fort.
Tout ceci m’excite assez, d’une part parce que cela excite également mon soumis et qu’il sait que même en public je peux être dominante
(il se rappel où est ça place) et d’autre part parce qu’à défaut de le crier tout haut, cela contribue à révéler sa soumission à d’autre personne.

Par contre, j’agis toujours de manière fortuite et sans réel volonté de nuire.
Je le fais, et si par hasard quelqu’un entends ou voit certaines choses, c’est du bonus.
Je préfère un lieu généralement neutre ou nous sommes de passage car je pense qu’il faut maintenir un équilibre entre vie privée et public.
Je me vois mal déballer sa soumission à la boulangerie du coin où il va tous les jours chercher le pain, certaines le font… perso je n’y trouve
pas d’intérêt et c’est dans ces conditions que la D/S est souvent montrer du doigt, rappelez vous que vous avez aussi une vie !

Comme le dit Chrisbond, un langage directif est un minimum.
Doit-il être d’un ton rabaissant ? Peut-être c’est en fonction de la situation, mais cela n'est pas nécessaire.
Les gestes ont aussi une grande importance, il faut savoir les choisir.
Je m’arrange également pour que cela soit si possible uniquement en présence de la gente féminine.
J’aime les choses simples.

- Lui faire effectivement porter mon sac à main pendant que je m’occupe d’autres choses.
- A voix haute, lui rappeler qu’il est un bon soumis et par petite touche lui parler de sa soumission.
ou lui demandé son avis sur un vêtement qui mettrait en valeur mon côté dominatrice.
- Getter le moindre objet phallique et lui demander si cela lui plairait pour lui le soir.
- Choisir ses sous vêtement en les mettant bien en vue pour faire des commentaires.
- Choisir mes sous vêtements en lui demandant son avis et pour l’occasion faire des commentaires sur notre vie sexuelle.
- Par la même occasion, lui faire choisir quelques culottes (pesant que c’est pour moi) mais les poser sur lui en guise d’essayage.
- En toutes occasions, porter la main à ses fesses ou son sexe en guise de vérification.
Et tellement plein d’autres choses… !
Revenir en haut Aller en bas
domino4985



Nombre de messages: 5
Age: 65
Localisation: SABLE D OLONNE
Date d'inscription: 26/10/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Une première...!   Lun 31 Oct - 10:20

Cela faisait déjà quelques années que ma dévotion envers ma compagne et Maîtresse était un fait avéré. Ayant des affinités Lesbiennes elle exigeait de moi que je sois toujours élégante et coquette à la maison.
Le temps passant elle décida que l'heure était venue ou je devais faire mes premiers pas de femme en public.
Elle choisit un Samedi soir, elle choisit aussi le lieu, un cabaret féminin reconnu de la rue J. B. Pigalle..
J'étais en mini robe noir , je n'avais pas besoin de rembourrer mon soutien gorge car prenant des hormones (sous forme de contraceptif en même temps qu'elle) ma poitrine avait naturellement une belle forme.
Arrivées dans le cabaret je fut surpris(e) de voir que les regards sur moi n'était pas moqueur mais plutôt admiratifs, ce qui me mis de suite al'aise et c'est dans un grand bonheur que nous entamions la nuit.
nuit entrecoupée de spectacles très érotique et très beau, quand vers 3h du matin une femme noire fit son entrée, assez forte, vêtue de mousseline laissant voir ses jolies sous vêtements. Elle dansait au milieu des tables et visiblement cherchait une ou un partenaire, s’arrêtant , embrassant et fixant les regards. Jusqu’àu moment ou elle s’arrêta devant moi, me tendit la main en m'invitant a la suivre.
C'est alors que nous avons entamé une danse des plus sensuelle. elle se frottait a moi , devant derrière
puis elle me jeta par terre je me retrouvait assis, elle se tourna et m'offrit son imposant derrière. Je le voyait inexorablement s'approcher de mon visage jusqu’à le toucher, de ses mains elle me serra entre ses fesses. Le public, manifestement habitué scandait "la culotte, la culotte..." de ses doigts elle me fit signe de lui retirer sa culotte et me retenant par mes mains il ne me restait que la bouche pour le faire
je me sentais très mal a l'aise et tentait la chose, mais vu la taille cela était difficile je pris mes mains, et me retrouvait maintenant totalement prisonnier des son postérieur. elle me fit m'allonger sur le dos, et vint s'asseoir littéralement sur moi j'avais ma bouche sous son "pussy" et comme par réflexe ma langue s'activait buvant avec délice ce liquide qui s'en écoulait toujours sous les vivas du public.
Et c'est là que l'affaire me glaça quand elle m’écarta les jambes, remonta ma robe , puis entreprit de descendre ma culotte je me retrouvait coincé(e) sous cette imposante femme et a demi nu(e), elle caressa mon sexe. La honte et la gêne aidant je n'avais aucune érection et il pendait lamentablement entre mes jambes !
D'un coup elle se releva et me tendit la main pour me relever, et en dansant je sentis la fermeture de ma robe descendre dans mon dos , puis la robe, j'étais maintenant en bas et soutien-gorge face a ses dames qui applaudissaient pour finir en bas uniquement, elle me fit tourner sur moi même emprisonna ma bouche dans un long baiser puis m'amena rapidement en loges..
Je me rhabillait , mais c'est au retour en salle que ma honte pris une ampleur démesurée je me suis sentie humilié(e) mais apparemment il n'y avait que moi a ressentir cela car ma compagne et Maîtresse m invita a danser et je sentais les regards sur moi dont aucun ne me jugeaient.
Ce fut une expérience inoubliable et 20 ans après je me souvient encore minute par minute de ces 20mn passées sous le joug (je devrais dire "les joues" javascript:emoticonp('Rolling Eyes') ), de cette imposante femme.
Revenir en haut Aller en bas
gertrude31



Nombre de messages: 33
Age: 70
Localisation: toulouse 31
Date d'inscription: 22/06/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Re: Humiliation en public   Sam 29 Oct - 12:29

Aller acheter avec MADAME les dessous du soumis dans un magasin de lingerie, si possible quand il y a des jeunes femmes. Je suis allé dans sex center au rayon vëtements sexy: la vendeuse "- quelle taille" répose " - exactement la mienne" et nous avons passé en revue jupe vynil etc.. pour finir " je ne peux vous vendre ça il n'y a pas la taille....( authentique) Quand je visite elle sourit...

BON WE
Revenir en haut Aller en bas
Chrisbond



Nombre de messages: 1
Age: 49
Localisation: Alsace
Date d'inscription: 17/08/2011

LA COUR
LA COUR:

MessageSujet: Humiliation en public   Jeu 18 Aoû - 10:06

En guise de premier débat lancé sur ce forum, je souhaiterai aborder l'humiliation d'un soumis en public, en faisant appel à vos expériences vécues ou à vos fantasmes.

Les idées plus ou moins réalisables sont nombreuses. L'effet recherché par la Dominatrice est de rendre le soumis plus docile en repoussant plus loin encore ses limites tout en lui faisant prendre conscience de sa place.
Je pense cependant que la limite fixée devrait être celle de ne pas choquer potentiellement des personnes non initiées aux jeux sm,
en particulier les enfants.

Cela peut se cependant traduire par :
- un langage directif et un peu rabaissant compréhensible par un public non averti,
- une tenue évocatrice, comme le port de collants sans chaussettes, avec des chaussures fermées ou non ...
ou porter un t-shirt avec une inscription évocatrice, etc ...
- porter le sac à main de sa Maîtresse,
- masser les pieds de Maîtresse dans un transport en commun, sur une terrasse de café,

Je suggère que chacune et chacun puisse compléter cette liste à sa guise en y apportant ses commentaires et ses appréciations.




Revenir en haut Aller en bas
 

Humiliation en public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pascal elbé l'humiliation
» Marché public au musée Pointe-à-Callière (Montréal)
» enquête CREDOC public des bibliothèques
» Arnaud Montebourg l'accusateur public
» Islam-expo à Londres: Faire découvrir la civilisation islamique au public occidental .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle de Mylady ::  :: -